L’ EQUIPE ARTISTIQUE

DIRECTION ARTISTIQUE 

Guillaume PEIGNE 

Titulaire d’un doctorat d’histoire de l’art, d’un master de lettres modernes et d’une licence d’histoire, Guillaume a enseigné à la Sorbonne, l’École du Louvre, Drouot Formation et pour plusieurs universités américaines. Durant la saison 2014-2015, il donne au Théâtre du Lucernaire les conférences « Art et Théâtre » évoquant les relations entre artistes, dramaturges et metteurs en scène. Depuis, il se consacre principalement à son activité de metteur en scène et d’auteur : sa première pièce, Les Bugranes, a été présentée en 2013 au concours Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13, tandis que Le Géomètre Gêomi a été suivi par le collectif « À mots découverts », après avoir fait l’objet d’une lecture à la SACD en 2014. Après avoir monté Triptyque de couples, il travaille à la mise en scène de L’Intervention, une comédie méconnue de Victor Hugo et de sa pièce abstraite le Géomètre Gêomi.

  NOS COMÉDIENNES

Emmanuelle DEGEORGES

Titulaire d’une maîtrise d’Études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle, Emmanuelle est passée par le Conservatoire de Noisiel et le Théâtre École d’Aquitaine, tout en se formant à l’art du clown et de la comédie musicale. Actrice, chanteuse et musicienne, elle a fondé en 2013 la Compagnie Rêvolante, avec laquelle elle a créé plusieurs pièces pour le jeune public, comme Le Cœur sur le nez, ou pour le tout public, comme Du bleu dans la mémoire. Depuis 2008, on a pu la voir jouer dans une vingtaine de spectacles : du théâtre classique (Le Roi Lear ou Penthésilée de von Kleist) au théâtre moderne (Des Souris et des hommes de Steinbeck ou Histoires d’hommes de Durringer), en passant par des créations plus originales, comme Le Long de la lune de Pauline Pidoux (2012) ou L’Auguste et Auguste de Steven Dos Santos (2015). Elle joue Mademoiselle Eurydice dans L’ Intervention de Victor Hugo.

Inès GUIOLLOT

Après une formation en commedia dell’arte au Studio Théâtral d’Expérimentation Permanente de Grenoble, Inès poursuit son enseignement aux cours Simon puis aux Ateliers de l’Ouest. Elle crée sa compagnie, La Piccolina, avec laquelle elle monte deux projets : Marisol de José Rivera, mise en scène par Samuel Forst-Lefèvre au Théâtre de Verre, et Des Orchidées au Clair de Lune, mise en espace par Philippe Person au Vingtième Théâtre. On la retrouve ensuite dans de nombreuses comédies qui lui permettent notamment de fouler les planches du Théâtre du Gymnase, de la Grande Comédie ou de La Michodière. Dernièrement, elle a joué dans Rita, On l’aime ou on la quitte, créée au Studio des Champs-Élysées et reprise au Funambule Montmartre (mise en scène Samuel Forst-Lefèvre), Le Dindon de Feydeau au Théâtre Cinévox d’Avignon (mise en scène Fanny Sidney), De Filles en Aiguilles au Théâtre de la Michodière (mise en scène Jacques Décombe). Elle assure également la collaboration artistique de Résistantes de Franck Monsigny, pièce jouée au Festival d’Avignon en 2016 puis 2017 et reprise en tournée depuis trois ans. Elle joue Orel dans le Géomètre Gêomi.

Marina VALLEIX 

Après un DEA en linguistique générale, Marina intègre le Cours Florent en 2004 puis les Cours d’Acting International en 2007. Elle se forme également par différents stages de doublage et de jeu (notamment sur le théâtre de Tchekhov). Sur les planches, elle incarne les 7 jeunes premières dans Molière et Marivaux, tient des rôles plus noirs comme dans Le Pélican de Strindberg, ou joue dans des pièces comiques contemporaines comme Thé à La menthe ou t’es citron ? de Patrick Haudecoeur. Elle met en scène en 2008 Le Médecin volant de Molière et participe en 2014 au concours des Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13 avec Les Bugranes de Guillaume Peigné. La même année, elle intègre la Compagnie Chocnosof en jouant et participant à la création de Triptyque de couples, de L’ Intervention  de Victor Hugo puis en concevant Le Mystère des Catacombes, un spectacle Jeune public créé en février 2018 au Centre culturel de la RATP .

 NOS COMÉDIENS 

Hervé DAVID

Hervé David s’est formé aux Ateliers de l’Ouest et s’est forgé une longue expérience théâtrale à travers différents classiques des XIXe et XXe siècles : il joue notamment L’Intervention de Victor Hugo (qui lui vaut le prix d’interprétation masculine au festival de théâtre amateur d’Angers en 2000), Tailleur pour Dames et Léonie est en avance de Feydeau (mise en scène Michel Van Den Brinck), Les quatre vérités de Marcel Aymé (mise en scène Marie Verdier), Les Assassins associés de Robert Thomas (mise en scène Olivier Andrieu), Bichon de Jean de Letraz (mise en scène Lucie Posseme). On a pu le voir également, dans un registre plus contemporain, incarner le rôle de Caramel dans Les Cinq dits des clowns au prince de Jean Paul Allègre ou celui de Jeantou dans Nous n’irons plus au bois de Thareau et Besson. Il a enfin tourné dans de nombreuses séries et dans plus d’une vingtaine de courts-métrages, comme La Descente de Malo Gaulin-Crespel (2016) ou Je suis sourd et L’Annonce de Romain et Thibault Lafargue (2017). Il joue Joseph dans le Géomètre Gêomi.

Jean-Patrick GAUTHIER

Titulaire d’une Licence en arts du spectacle et d’une Licence en droit, il se forme au métier de comédien à l’Atelier Théâtre Frédéric Jacquot où il obtient le premier prix de diction. En 2006, il est Talent Cannes Adami pour le court-métrage de Sam Karmann et joue sous la direction de Joël Jouanneau dans Personne ne voit la vidéo de Martin Crimp au Théâtre de la Cité Internationale.  Récemment, il a joué dans Fragments d’une lettre d’adieu lue par des géologues de Normand Chaurette dans une mise en scène de Joachim Serreau, dans de Gaëtan Peau dans une mise en scène de Quentin Defalt et dans Le Cercle de Craie Caucasien de Bertolt Brecht dans une mise en scène de Fabian Chappuis avec qui il a déjà collaboré deux fois. Il joue dans Triptyque de Couples, la première création de la compagnie et Edmond dans L ‘Intervention de Victor Hugo.

 Nicolas HANNY

Nicolas Hanny a été formé au cours Simon dans la classe de David Sztulman. Curieux de tout, il n’hésite devant aucun style de théâtre. Il joue notamment dans Marisol de José Rivera, Richard III n’aura pas lieu de Matei Visniec, Baroufe à Chioggia de Goldoni. Artiste éclectique, il travaille régulièrement avec le plasticien Luis Pasina sur ses installations et performances au Théâtre de Verre. Puis il explore le masque et la marionnette avec l’Odin teatret. En 2013, il part à la rencontre des Kasuas en Papousie Nouvelle-Guinée. Il travaille avec eux sur leur mythologie et utilise les matériaux de la forêt pour fabriquer masques, costumes et accessoires. À son retour, cherchant toujours plus de proximité avec le public, il crée le personnage du cocher qui déambule dans les rues en compagnie de sa créature Mathurin. En 2015, il met en scène la pièce Zoo de Vercors. En 2017, il chante avec « Les rémouleurs » leur répertoire de chansons françaises. En 2018, il joue dans Vivants Lézards, crabe à raie de et avec Sophie Renauld avant de rejoindre l’aventure du Géomètre Gêomi.

 Jérôme RAGON

Après des études de Lettres et un passage de trois ans au CNR de Clermont-Ferrand, Jérôme entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris.  Après le Conservatoire, il travaille sous la direction de Jean-Christophe Saïs, Brigitte Jaques, Dominique Touzé, Ivan Morane, Richard Brunel, Laurent Pelly, Christian Gangneron, Sylvain Maurice, Laurent Ziveri, Stéphane Daurat… Il signe également les costumes du spectacle  Le Mystère des Catacombes ainsi que de plusieurs spectacles de compagnies avec lesquelles il travaille. Il joue le Professeur Schnock et Hermès dans le Mystère des Catacombes et joue actuellement dans Hamlet, pièce immersive de Léonard Matton.

Eric WOLFER

Formé à la Comédie de Besançon, avec Jacques Wingler. Il poursuit sa formation autour de la méthode Stanislavski avec Valério Popesco, autour des pratiques de l’Actor’s Studio avec Blanche Salant et Paul Weaver. Au Théâtre, il a joué Molière, Feydeau, Labiche, Shakespeare, Vian, Obaldia, Gogol, Synge, Courteline, Jarry, Haïm, Tremblay, Brecht, Musset, Yourcenar, Bourgeade, Cervantes, Kafka, Prévert, Baudelaire, La Fontaine, Lagarce, Tirso de Molina, Schiller, Grimon, Frisch, Horváth, sous la direction de Jacques Wingler, Jacques Weber, Philippe Faur, Jacqueline Beauf, Michel Pierre, Patrick Lemauff, Gilles Chavassieux, Roland Topor, Maurice Jacquemont, Jean-Louis Robert, Judith Stewart, Anne-Laure Liégeois, François Kergourlay , Daniel Amard, Jean-Marc Montel, René Albold, Gwenhaël de GouvelloFabian Chappuis, Fabrice Pierre. Il a joué également dans de nombreux spectacles musicaux, Offenbach, Kurt Weil, sous la direction de Pierre Jaquemont , Jean-Marc Forêt, Charlotte Nessi. Il joue le Baron de Gerpivrac dans L’ Intervention de Victor Hugo,mise en scène de Guillaume Peigné.

 NOS METTEURS EN SCÈNE  ET SCÉNOGRAPHES

Magali CAILLOL 

Après une maîtrise de Lettres modernes, Magali s’est formée au conservatoire d’art dramatique du 11ème et du Centre à Paris et lors de nombreux stages. Elle intervient régulièrement depuis plusieurs années en milieu scolaire. Le travail d’ateliers mené avec des enfants l’amène à penser et à proposer des formes adaptées au jeune public (création collective d’un spectacle sur la mythologie Histoire de Déméter et Perséphone…) En 2015-2016, avec Céline Pérot (Compagnie Toi Même), elle écrit, met en scène et joue une adaptation de l’album jeunesse de Tomi Ungerer Jean de la LuneElle signe avec Le Mystère des Catacombes, sa première mise en scène.

 Joachim POUTARAUD

Joachim est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers D’art de Paris (en spécialité décor architectural) et titulaire d’une licence d’histoire de l’art. Il travaille sur des chantiers aux côtés de M. Dreano (ancien responsable du bureau d’études du Théâtre du Châtelet). Il se forme ensuite dans l’atelier peinture de M. Martineau sur les scénographies de Chantal Thomas. Il réalise les décors du Mystère des Catacombes de Marina Valleix.

CRÉATION VIDÉO

ZEUGL : Lolita Do Peso Diogo et  Gabriel Wéber est un duo de graphistes et de vidéastes français formé au Central Saint Martins, l’école de design rattachée à l’Université de Londres, avant de venir s’installer à Paris. Ils ont principalement travaillé pour des musiciens (Moodoïd, L’impératrice) en étant souvent en charge de créer leur identité visuelle (Caandides, Inigo Montoya et Amarillo). Produisant par ailleurs des infographies pour le CNIEL et le CERIN, ils ont aussi réalisé des créations vidéos et du mapping pour différentes performances scéniques, comme celles de la chorégraphe Bénédicte Le Lay ou pour le spectacle du groupe Caandides présenté en 2016 au Palais de Tokyo dans le cadre du cycle Entre deuxMétiers D’art de Paris (en spécialité décor architectural) et titulaire d’une licence d’histoire de l’art. Il travaille sur des chantiers aux côtés de M. Dreano (ancien responsable du bureau d’études du Théâtre du Châtelet). Il se forme ensuite dans l’atelier peinture de M. Martineau sur les scénographies de Chantal Thomas. Il réalise les décors du Mystère des Catacombes de Marina Valleix.

CRÉATION MASQUES 

Anne LERAY

Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Paris, Anne réalise d’abord de nombreux accessoires et sculptures pour Roger Planchon, Patrice Chéreau et Jérôme Savary, au sein de l’atelier Quadra à Pantin. Elle collabore ensuite avec Benno Besson, Coline Serreau, Marc Paquien ou encore Stanislas Nordey pour divers costumes et décors. C. Fall au théâtre de la Tempête) et animaliers (le mammouth pour le film Musée haut, musée bas de J.-M. Ribes ; les masques pour Alice au pays des merveilles d’Emmanuel Demarcy-Mota…), elle intègre en 2008 les ateliers Jipanco aux Lilas-en-scène, spécialisés dans la construction de décors. Sans être trop imposants afin de ne pas occulter la bouche et les narines des comédiens, les masques de souris et de perroquets qu’elle a conçus pour L’Intervention sont fidèles, dans la forme comme dans l’esprit, aux personnages dessinés par le caricaturiste Grandville.

GRAPHISTE

VERMINE