VISITES A VENIR 2017/2018

Programmation rentrée 2017/2018

La programmation est en cours. D’autres visites sont bien sûr à l’étude. Tous les tarifs et descriptifs seront disponibles prochainement) PRE-RESERVATION PAR MAIL: contact @chocnosof.com puis envoie du règlement par courrier à Compagnie Chocnosof,  10 rue des Lions Saint Paul 75004 PARIS

MUSEE DELACROIX ET LES FRESQUES DE SAINT-SULPICE : JEUDI 28 SEPTEMBRE 15H

 Afin de se rapprocher de l’église Saint-Sulpice où il s’est vu confier la décoration d’une chapelle, Eugène Delacroix quitte en 1857 la rue Notre-Dame-de-Lorette pour s’installer rue de Furstemberg, dans une maison-atelier qui est devenue son musée. C’est à la découverte de cet endroit fascinant, petit havre de paix et lieu de création intense du chef de file de l’école romantique, que vous convie la Compagnie Chocnosof le Jeudi 27 avril à 15h30. Pour compléter la visite, notre guide Guillaume Peigné vous proposera d’aller comprendre et admirer les fresques de Saint-Sulpice qui, après un an de restauration, ont retrouvé toute leur splendeur originelle.

 

Durée :1h45

 

Tarif non adhérent : 23 € 

Tarif adhérent : 18 €
(- 7 € pour les personnes bénéficiant de l’entrée gratuite)

 

GAUGUIN. L’ALCHIMISTE AU GRAND PALAISJEUDI 19 OCTOBRE 15H45

Alors que le Grand Palais avait consacré une grande rétrospective sur l’artiste en 1989 puis une autre thématique sur ses années passées en Polynésie, l’exposition « Gauguin l’alchimiste » explore l’approche expérimentale de l’artiste à travers les différents médium (peinture, sculpture, dessin, gravure ou encore céramique), qui en font aujourd’hui un artiste visionnaire ancré dans la modernité. En véritable alchimiste, Gauguin s’emploie en effet à révéler dans chaque matériau utilisé ses qualités intrinsèques souvent inconnues du plus grand nombre. En 1889, il écrit en effet : « Avec un peu de boue on peut faire du métal, des pierres précieuses, avec un peu de boue et aussi un peu de génie ! N’est-ce point donc là une matière intéressante ? ». Si pour l’artiste, l’art est une expression de l’intériorité, celle-ci s’exprime hors de tout dictat académique, loin de la civilisation, dans des régions reculées. Alors que les symbolistes s’échappent de la civilisation européenne par le biais du rêve ou de la mythologie, Gauguin choisit la Bretagne, d’abord, puis la Polynésie. Pour autant, l’artiste y découvre avec déception la perte des traditions par la société déjà fortement occidentalisés. Ses oeuvres seront un délicat mélange de rêve et de réalité…

 Durée : 1h45

Plein Tarif :  Non adhérent 32,00 € / 27,00 €

Adhérent Tarif réduit : Non adhérent 28,00 €/ 23,00 € Adhérent

Gratuité  du billet d’entrée : Non adhérent 18,00 € / 13,00€ Adhérent

 

DEGAS. UN HOMMAGE A DEGAS AVEC PAUL VALERY AU MUSEE D’ORSAY  : SAMEDI 16 DECEMBRE 15H 

Afin de commémorer le centenaire de sa mort, le musée d’Orsay rend un magnifique hommage à Edgar Degas en réunissant deux-cents œuvres (peintures, pastels, mais aussi sculptures et dessins) de cet immortel amoureux des danseuses et des chevaux.  Degas.Danse Dessin prend pour fil conducteur le livre éponyme de Paul Valéry, son admirateur et son ami, publié en 1937 par le marchand Ambroise Vollard. Avec sa subtilité et sa sensibilité si particulières, le poète y analyse le sens du rythme, du mouvement et de la couleur si chers à Degas, qui lui aurait confié un jour : « La peinture n’est pas bien difficile quand on ne sait pas… Mais, quand on sait… oh ! alors !… C’est autre chose ! »

Durée : 1h30

Tarif unique : Non adhérent 30,00 € / Adhérent 25,00 €

NOTE : Les nouvelles conditions de visite en groupe imposées par le musée d’Orsay ne permettent malheureusement plus de tenir compte des personnes bénéficiant de l’entrée gratuite ou à tarif réduit au musée

 

VISITE EXCEPTIONNELLE DE L’HOTEL DE LA PAIVA SUR LES CHAMPS-ELYSEES:  SAMEDI 24 MARS 2018  11H

Des rêves de belles demeures d’une courtisane d’origine polonaise naquit cet écrin luxueux au style éclectique. Construit entre 1855 et 1866, l’hôtel est édifié après le mariage de Thérèse Lachman surnommée la Païva, avec le comte von Henckel von Donnersmarck. Situé le long de l’avenue des Champs-Elysées, l’édifice se distingue d’abord par la force de son style. Construit par Pierre Manguin, cet hôtel particulier d’inspiration italienne a fait jaser en son temps les plumes les plus acérées. Parmi elles les frères Goncourt qui y voient le luxe d’une parvenue, « un désir d’éblouir et d’impressionner par la richesse et la somptuosité ». En effet, la marquise y organisait des fêtes restées célèbres tant par leur faste que par leur atmosphère, y conviant la noblesse parisienne du milieu du XIXème siècle.

Durée : 1h30

Tarif unique : Non adhérent 25,00 € / Adhérent 20,00 €