2014/2015

Metteur en scène mais aussi conférencier national indépendant, Guillaume Peigné organise bénévolement des visites de musée ou d’exposition dont les recettes sont intégralement reversées depuis 2014 à la Compagnie Chocnosof pour la production de ses spectacles. Ainsi, par votre venue, vous encouragez directement la création théâtrale et  nous vous en remercions vivement !

Vendredi 7 novembre à 15h00 : « Hokusaï et le Théâtre », visite thématique de l’exposition du Grand Palais .

 310px-The_Great_Wave_off_Kanagawa

Mercredi 21 janvier à 16h15  : Visite de la maison de Victor Hugo et de l’exposition « Regards Croisés »

Hugohugo gerard

Cette exposition retrace l’histoire de la photographie de théâtre à travers quatre pièces de Victor Hugo : Ruy Blas, Marie Tudor, Les Burgraves et Angelo, tyran de Padoue

Jeudi 7 mai 2015 à13h30 « Bonnard, peindre l’Arcadie » au Musée d’Orsay 

bonnard1_1000

        Se définissant lui-même comme un peintre « flottant entre l’intimisme et la décoration », Pierre Bonnard a toujours été très apprécié du grand public, comme en témoignent les nombreuses rétrospectives qui lui ont été consacrées depuis sa mort en 1947. Il n’avait pourtant jamais encore eu les honneurs du musée d’Orsay. Réunissant plus de deux cents oeuvres, l’exposition montre toute la richesse et la diversité de sa production (peinture, dessin, gravure, art décoratif, mais aussi sculpture et photographie). L’enjeu est aussi de montrer combien ce grand peintre de la lumière, de la couleur et du bonheur de vivre fut sans doute, parmi tous les artistes du XXe siècle, le plus séduisant et le plus légitime héritier de l’impressionnisme. Cette visite accordera, comme il se doit, une attention particulière aux travaux réalisés pour le théâtre, Bonnard ayant été très proche d’Alfred Jarry, l’auteur d’Ubu roi, et de Lugné-Poe, l’audacieux directeur du théâtre de l’Œuvre.

LUNDI 11 MAI à 14h :  MUSEE GUSTAVE MOREAU (après sa réouverture)

Installé dans la maison familiale du peintre, le musée fut entièrement pensé par Gustave Moreau (1826-1898). Les appartements du premier étage se présentent comme un petit musée sentimental où sont accrochés portraits de famille et œuvres offertes pas ses amis Théodore Chassériau ou Edgar Degas. Les deuxième et troisième étages sont occupés par d’immenses ateliers présentant plusieurs centaines de peintures et aquarelles. Plus de quatre mille dessins sortent de la muraille et donnent un large aperçu des techniques et des sujets de celui qui fut le maître incontesté du Symbolisme français. Maison-atelier unique à Paris, le musée national Gustave Moreau a su conserver toute la magie de son atmosphère originelle. Il est situé au cœur de la Nouvelle Athènes, dans le 9e arrondissement, au pied de la butte Montmartre.

moreau-prometheus-1868

RÉOUVERTURE DU REZ- DE- CHAUSSÉE

Les salles du rez-de-chaussée du musée Gustave Moreau ont rouvert leurs portes à la visite le jeudi 22 janvier 2015 après près d’un an et demi de travaux dans le cadre du Plan Musées financé par le Ministère de la Culture et de la Communication et l’établissement public du musée Gustave Moreau. L’étude des archives et les sondages effectués sur les murs ont permis de retrouver l’harmonie colorée de ces espaces, brun Van Dyck pour les lambris, papiers peints pour les murs, retrouvant fidèlement l’état originel des pièces du rez-de-chaussée de l’ancienne maison familiale. Les murs du couloir et des différentes pièces arborant du sol au plafond des œuvres de grand format (La Mort de Moïse, Hésiode et les muses…) servent l’éclectisme caractéristique de l’accrochage conçu par l’artiste. L’ouverture de ces pièces dans leur muséographie originale ranime l’esprit de cette maison-musée, voulu par son créateur le peintre symboliste Gustave Moreau.